Ateliers de Découverte Musicale

Atelier Eté 06 Liban 04

Première approche avec les enfants, afin d'éveiller chez eux le désir d'apprendre la musique.

La musique est un langage universel. Avec cet outil artistique, le peuple palestinien peut transmettre sa culture, promouvoir son identité et faire en sorte que les autres peuples du monde le reconnaissent en tant que nation.

L'objectif d'Al Kamandjâti est de montrer que l'éducation et la culture peuvent remplacer la violence quotidienne subie par les enfants. L'apprentissage de la musique leur permettra de s'exprimer, de canaliser l'énergie qu'ils ont à revendre et leur donnera l'espoir d'un avenir meilleur.
"Les enfants d'aujourd'hui ne sont-ils pas les adultes de demain?"

La perception de la musique classique est pour les enfants une découverte, une récréation où ils peuvent s'initier chacun leur tour à un instrument.

A rencontre des « Palestiniens de l'extérieur », chassés de leurs terres en 1948 ou 1967 et réfugiés dans les États voisins.
Au Liban il y a environ 500 000 réfugiés concentrés sur 12 camps. 

 

2008 | 2007 | 2006                                                              Se Repérer

 

2008


 
 

2007

Liban Eté 2007 04

Eté 08, nous avons visité 2 camps de réfugiés:
. Nahr El Bared, camp situé à 16 Km au nord de Tripoli, près de la côte maritime. Le camp a été établi par le Croissant Rouge en 1949 afin d'offrir un logement aux Palestiniens qui ont fui la région du Lac Huleh en Palestine. Sur les 31 000 personnes vivant dans ce camp, plus de la moitié ont trouvé refuge dans le camp voisin de Beddawi.En une semaine nous avons visité quasiment tous les centres et écoles où il y avait des
enfants et donné une douzaine d'ateliers et concerts.
. Rashidieh, camp situé à l'extrême sud du Liban près de la frontière de la Palestine

Encore une expérience très forte et riche en rencontres positives : nos interlocuteurs nous encouragent à commencer dès cette année les cours de musique de façon régulière.

 
 

2006

Eté 06, 5 camps ont été visités :
Ein El Helweh (70 000 réfugiés) et Mieh ou Mieh (5 000), puis les camps de la région de Tyr, tout au sud : Rashidieh (25 000), Burdj El-shemali et El Bouss.
En tout, nous avons rencontré près de 1500 enfants avec qui nous avons eu une relation privilégiée grâce aux ateliers et aux concerts. Cette année, une grande diversité d'instruments : saxophone avec Edwige, cor avec Gaby, clarinette avec Marion, flûte avec Agathe, violoncelle avec Clémence, violon avec Bénédicte, darbouka avec Yacine, accompagnés par la voix de Rabia.

Des ateliers ont été organisés dans les écoles maternelles, primaires et en dehors de celles-ci : dans des centres culturels, chez les scouts, dans des organisations de femmes, sur la place publique. Lors des ateliers les enfants ont pu toucher et essayer les instruments, un moment fort où la communication passait par de larges sourires ! Ils participaient aux concerts, se levaient, tapaient des mains, chantaient, dansaient ... Ils étaient très surpris et heureux d'entendre leurs chansons, des chansons gaies, pleines d'espoir et d'amour.

Atelier Eté 06 Liban 01
 
 

Actualités

Al Kamandjati Quartet : concerts et ateliers

8.11.2017

Gratuit et ouvert à tous

En savoir plus...

Titi Robin et les Talents de Palestine en...

AK tour affiche générale

Soutien au développement musical en Palestine

En savoir plus...

Al Kamandjâti Festival AVRIL 2017

logo ak festival black

Un voyage musical à la rencontre des traditions du monde, en terre sacrée de Palestine jusqu'à...

En savoir plus...

violoniste

place



Réalisation : Oyeloona | Propulsé par le CMS E-majine