Ateliers de Découverte Musicale

Atelier Eté 2003 5

Première approche avec les enfants, afin d'éveiller chez eux le désir d'apprendre la musique.

La musique est un langage universel. Avec cet outil artistique, le peuple palestinien peut transmettre sa culture, promouvoir son identité et faire en sorte que les autres peuples du monde le reconnaissent en tant que nation.

L'objectif d'Al Kamandjâti est de montrer que l'éducation et la culture peuvent remplacer la violence quotidienne subie par les enfants. L'apprentissage de la musique leur permettra de s'exprimer, de canaliser l'énergie qu'ils ont à revendre et leur donnera l'espoir d'un avenir meilleur.
"Les enfants d'aujourd'hui ne sont-ils pas les adultes de demain?"

La perception de la musique classique est pour les enfants une découverte, une récréation où ils peuvent s'initier chacun leur tour à un instrument. Par ailleurs, ces ateliers ont permis aux enfants de se réunir, de se rassembler: voisins, copains ou même pour certains l'occasion d'une première rencontre.

 
 

Historique    2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003                             Se Repérer

 

2008

Le 24 Février 2008, l'association a accueilli  Speedy Gonzales, l'un des plus rapides joueurs d'accordéon, en collaboration avec le Centre Culturel Français de Ramallah. Il a fait un atelier avec un groupe d'élèves d'Al Kamandjâti, d'accordéon ou d'un autre instrument, qui ont pu jouer avec lui pendant plusieurs heures.Le soir, les élèves ont pu assister à un concert de Speedy, au Centre Culturel Français de Ramallah, où ils ont pu voir à l'oeuvre le Speedy de l'accordéon.


Le groupe Ministère des Affaires Populaires (MAP), qui était venu lors de la fête de la musique en 2007, est revenu en avril pendant 2 semaines pour animer des ateliers avec les enfants et donner plusieurs concerts.

 
 

2007

Mai 2007, "Les Violons d'Ingres", deux violonistes italiennes, sont venues  pour donner des cours aux élèves et pour animer des ateliers d'initiation au violon. Elles ont travaillé avec les enfants pendant deux semaines et ont donné plusieurs concerts.


Juin 2007, quelques élèves de Ramallah ont participé à un atelier original . Ils ont passé deux jours avec un groupe pop rock belge "Rumplestitchkin" qui leur ont appris leurs morceaux. En plus du côté amusant, c'était intéressant pour eux d'adapter leur jeu à un rythme auquel ils ne sont pas habitués.

Juillet et août 2007, comme les années précédentes, plusieurs musiciens sont venus spécialement en Palestine pour des ateliers et des concerts dans les camps de réfugiés Al Amari, Qalandiah, Jalazoun, Aida, Azza, Saffa, Aatil, Naplouse, Jénine, Hébron, Tulkarem, Ramallah... Se Repéreren collaboration avec différentes associations culturelles locales. Avec une particularité cette année: les élèves les plus avancés d'Al Kamandjâti ont accompagné les musiciens dans les camps pour participer à l'animation des ateliers. C'était pour eux l'opportunité de mettre en pratique les connaissances qu'ils ont acquises dans l'année et de les transmettre à d'autres enfants.

 
 

2006

Comme les années précédentes, ateliers et concerts ont été organisés en juillet - août dans les camps de réfugiés d'Al Amari, de Qalandiah, dans les villages d'Abu Shredem, de Doura 'Ukara, de Mazaree, el Nubani, à Bethléem....  Se Repérer

 
 

2005

Une quinzaine de musiciens et un jeune chanteur palestinien du camp de réfugiés d'Al Fuwwar (près d'Hébron) - Oday  Khatib - ont parcouru une nouvelle fois de nombreux camps de réfugiés, villages et villes de Cisjordanie et rencontré des centaines d'enfants durant tout le mois d'août.

Se Repérer

 
 

2004

Les Ateliers ont été nombreux dans les régions de :

. Bethléem (Sud de Jérusalem) : camp de Deheisha; à Beit Jala.
. Naplouse : camps de réfugiés d'Askar et de Balata; à Deir Estiah, un petit village au sud-ouest de Naplouse.
. Jérusalem : camp de réfugiés de Shu'fat.
. Ramallah : camp de réfugiés d'Al Amari; camp de réfugiés Al Jalazoun; à Deir Ghassana (village au Nord de Ramallah, proche de Salfit); à Al Bireh; à Beit Rima.
. Hébron : camp de réfugiés Al Fuwwar.
. Qalqiliah (Nord de la Cisjordanie) : village de Foundouk.

Se Repérer

Groupe dalouna Eté 2004 Atelier Eté 2004 2
 
 

2003

La mise en place des ateliers a été possible grâce au groupe de musique DALOUNA (groupe composé de musiciens français et palestiniens).
Ces ateliers étaient ouverts aux enfants mais nous ne souhaitions pas oublier les adultes, ainsi des concerts ont été donnés.

Les premiers ateliers ont été organisés aux camps de réfugiés Al Amari. Pourquoi avoir choisi ce lieu? Il est un endroit que seul l'instigateur de ce projet peut expliquer : Ramzi Abu Redwan vient du camp de réfugiés Al Amari.

Les ateliers qui se sont déroulés à Kfar Nama ont eu lieu en partenariat avec la fondation Al Qatan. Cette fondation palestinienne a pour but de soutenir les jeunes talents palestiniens dans le domaine culturel et leur offre la possibilité d'obtenir des bourses d'étude.

A Hébron, d'autres ateliers ont eu lieu grâce au Comité de Réhabilitation de la ville d'Hébron et au TIPH (Temporary International Presence in Hebron). Ces deux structures permettent une présence internationale dans la ville d'Hébron. En effet elle est le théâtre quotidien d'affrontements entre les 400 colons (protégés par 2000 soldats israéliens) et la population palestinienne.

D'autres ateliers ont eu lieu à Gaza en partenariat avec le Croissant Rouge et à Bethléem en partenariat avec les centres culturels Amal et Al Rowwad.

Au total, environ 3000 enfants ont pu accéder aux ateliers.  Se Repérer

Groupe dalouna Eté 2003
 
 

Activités musicales

Palestine 2010/2011

En Savoir Plus ...


Faites don de votre instrument

Nous recherchons...

Enseignants en Palestine et au Liban, pour l'année scolaire 2010-2011

Contactez-nous


Commander DVD

"It's not a gun"

Histoire du développement d'Al Kamandjâti en Palestine de 2003 jusqu'à l'ouverture de la première école en 2005 à Ramallah.

Télécharger bon de commande


violoniste

place



Réalisation : Oyeloona | Propulsé par le CMS E-majine